Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 17:26

Ma première interrogation est comment se peut-il que l'on cherche à donner un nom, et donc une identité, à ces résidus de l'humanité ?

 

Il viennent par trois fois de démontrer qu'ils n'ont aucune des valeurs humaines qui guident nos sociétés quels que soient leur régime, leur religion, leur codes sociaux. Il sont donc ipso facto hors humanité et doivent être traités comme tels. Tout en soutenant l'action présente envers ces aliens, je regrette que l'on ait pu leur donner une existence réelle en leur accordant un nom !

Cela dit,on va encore attendre une énième "résolution" de l'ONUlle, alors qu'avec ces parasites il n'existe qu'un seul traitement : l'extermination. Nette, directe, et sans publicité. Et en épargnant les pick up : ce sont les parasites qui sont dessus qui sont nuisibles.

 

Agir ainsi serait la meilleure façon d'exprimer notre compassion envers toutes les victimes de ces salauds !

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:58

Jusqu'où les bricoleurs du gouvernement baisseront leur froc pour tenter de minimiser les débâcles électorales qui s'annoncent ?

La question peut être posée dès lors que l'on constate une tentative de revenir subrepticement sur le principe de laïcité, immédiatement démentie à la suite d'une forte levée de boucliers. Mais il n'en demeure pas moins un signal fort envoyé à la communauté musulmane.

Il y a aussi l'annonce d'une mesure aussi ridicule qu'inefficace d'abaissement de la vitesse sur le périphérique parisien : baisser de 10 km/h la vitesse abaisse le niveau sonore de 1dB, n'aura pratiquement aucune incidence sur la mortalité routière sur cet axe, et serait même génératrice d'une augmentation de la pollution. Qu'importe, si ça peut ramener quelques écolos dans le giron socialiste, c'est bon à prendre.

Evidemment personne ne parle du coût de l'opération puisqu'il va falloir modifier toute la signalétique, reprogrammer les radars, mettre à jour les GPS.

Et puisqu'il faut flatter l'électorat, du moins ce qu'il en reste, un tit' coup de pouce aux fonctionnaires en supprimant la journée de carence qui avait pourtant prouvé son efficacité par une baisse de 40% de l'absentéisme de courte durée.

Qu'importe ! Le ministre n'est pas en accord avec les conclusions de l'étude ? Il décide que les experts n'y connaissent rien, réfute l'étude et remonte la pente à contre courant. Encore un signal fort envoyé à la communauté des fonctionnaires.

Certes nos dirigeants vont récupérer quelques voix, mais il y a fort à parier qu'une fois chassés du pouvoir leurs successeurs reviendront sur ces mesures de non sens.

En attendant, ce sont nos valeurs, celles transmises pas nos parents, qui sont mises à mal, que ce soit sur le plan social, économique, fiscal, familial, religieux.
Nos libertés se réduisent au rythme où notre fiscalité augmente, en accord avec l’adage selon lequel la nature a horreur du vide.

Pour combien de temps encore ?

 

Je me console en regardant ma feuille d’impôts : une augmentation de plus de 600%

Ils peuvent compter sur ma voix lors des prochaines consultations électorales !

 

Joyeux Noël…

Partager cet article

Repost0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 12:35

C'est, parait-il, la journée nationale de dépistage du mélanome, une opportunité pour ceux qui n'ont pas forcément la possibilité de payer une consultation pas forcément bien remboursée.

 

Je suis donc allé consulter le site du syndicat des dermatos afin de savoir qui, dans notre département, se mettait gracieusement au service d'autrui.

 

Réponse édifiante : AUCUN !!

 

Je n'en dirai rien de plus, je suis totalemernt écoeuré, d'autant plus que le 28 n'est pas un cas unique

Partager cet article

Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 15:09

J'ai été particulièrement choqué (et le mot est faible) par les propos de bienvenue exprimés par Laurence Ferrari hier soir sur TF1.

Je note au passage qu'aucun autre candidat n'a bénéficié d'un tel privilège.

En revenant sur l'élection de 2007, madame Ferrari ne s'est pas adressée au candidat mais au Président en exercice, ce qui explique et justifie pleinement la réponse sèche de Nicolas Sarkozy.

 

Quand on sait ce que la France, sous l'impulsion incontestée de la France a fait en Libye, il est particulièrement insupportable de se voir opposer les propos d'un assassin notoire, sans aucune preuve à l'appui.

Venant d'un autre candidat, ce serait explicable (mais pas pour autant excusable), mais venant d'une journaliste dont la première chose que l'on est en droit d'attendre est l'objectivité, voilà qui est totalement insupportable.

J'aurais espéré une réaction de la direction de la chaine, d'autant plus que la blonde n'en était pas à son coup d'essai. Mais de réaction, point.

J'ai voulu exprimer mon point de vue à la chaine, mais ai du renoncer faute de lien pour établir un contact, hormis noyer le propos dans le flot des réactions en tous genres, à ceci près que TF1 n'est pas capable de s'assumer seule, il lui faut la béquille de facebook.

Face à ce mépris du téléspectateur, je suis heureux d'exprimer mon désintérêt pour cette chaine que je boycotte dès à présent. Certes, cela ne fait pas grand chose, mais c'est sans compter le pouvoir de nuisance lors de discussions publiques. Et à ce petit jeu je ne suis pas trop mauvais.

Autant écouter les "nouvelles" sur la chaine publique, au moins elle ne cache pas son jeu, on sait pour qui elle roule.

Et puis il reste BFM, eux ont du talent !

Partager cet article

Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 18:38

Décidément chaque jour révèle un peu plus l'étendue de la bêtise humaine. Et cette fois-ci, sachant d'où est parti le scud, c'est ce que l'on appelle se tirer une balle dans le pied !!

 

Une mère de famille s'en va-t-en guerre contre la direction de l'établissement scolaire qui reçoit sa gamine de 11 ans et, en application du règlement intérieur, n'autorise pas la fillette à se balader dans l'enceinte du collège dans une tenue jugée au delà de l'admissible

Si la surveillante avait été "ringarde", elle aurait sanctionné toutes les jupes. Si elle ne l'a pas fait, c'est parce qu'elle savait faire le discernement entre le bon, le limite et le trop. J'ai entendu ce matin  la mère affirmer que sa fille faisait ce qu'elle voulait et qu'elle était "libre de son corps" ! A 11 ans !!!!!

Le plus drôle dans cette lamentable histoire, c'est que la sœur jumelle avait commencé par admettre que la jupe était plutôt courte...

Ce qui m'interpelle c'est que la maman est enseignante, je n'ose imaginer ce qui se passe dans sa classe. J‘ose espérer que dans son école le directeur saura éconduire toute réclamation s’il s’y passe des choses pas normales. Après tout, si un enfant est libre de son corps, il faut aussi lui accorder la liberté d'expression.

Il n'est pas question de régression, bien au contraire, mais il faut un minimum de bon sens pour que toutes les libertés puissent cohabiter. Comme par exemple admettre que ce qui n'est pas choquant pour soi peut l'être pour d'autres, surtout dans un espace public dans lequel aucune liberté individuelle ne peut s'exprimer aux dépens de celles des autres.

Il est navrant qu'une enseignante ne puisse d'elle même comprendre que ce qui est supportable (mais pas nécessairement admissible) pour un adulte peut s'avérer extrêmement agressif pour un adolescent dont la sexualité est loin d'être maitrisée.

Et quand l'accident se produit, ce sont ces mêmes pseudo "libéraux" qui viennent pleurnicher contre LA société qui a "laissé faire".

Pour moi, c'est la mère qu'il aurait fallu punir, la gamine n'étant pas assez mature pour faire la part des choses.

J'apporte bien évidemment un soutien sans réserve à la surveillante ainsi qu'à l'autorité de cet établissement qui a fait respecter un règlement intérieur dont tout parent digne de ce nom aurait du prendre connaissance.

 

Et il n'est pas interdit de réfléchir sur le "mal être" de certains enseignants, dès lors qu'ils rejettent leur autorité naturelle pour des problèmes aussi futiles dans lesquels il ne manque que l'essentiel : le bon sens.

Le jour où ils se retrouveront confrontés à de vrais problèmes, quel soutien pourront-ils espérer de ceux qu'ils auront  préalablement rejetés ?

Quelle autorité pourront-ils espérer avoir face à leurs élèves?

Quel crédit des parents pourront accorder à des enseignants au comportement si particulier ?

 

Fort heureusement, ces cas sont des exceptions, la grande majorité de nos enseignants sont éminemment responsables et estimables : je ne suis pas convaincu qu'ils autoriseraient leur enfant  de 11 ans se pavaner en tenue "courte" et qu'ils demandent à leur autorité un "mea culpa !!!"

 

Quelle époque :)

Partager cet article

Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 21:17

Si vous ne savez pas comment occuper un après-midi, allez faire un tour dans une déchetterie, vous y verrez tout ce que rejette notre société d'hyper consommation : ordinateurs, téléviseurs haut de gamme, chaines HiFi dont le seul défaut est d'etre trop volumineuses, j'en passe...

Que l'on veuille se séparer d'un équipement jugé obsolète ou inadapté, passe encore. C'est triste, mais c'est un choix que l'on peut comprendre et accepter.

Mais de là à jeter à la déchète alors que cela pourrait servir à des moins fortunés, franchement ça me scandalise, pour ne pas dire que ça m'écoeure. Entre les associations, les établissements capables de recuellir ces matériels, les occasions sont nombreuses de pouvoir donner ce dont on ne veut plus et qui pourrait encore servir.

Il y a encore trop de gens qui préfèrent détruire plutôt que de donner ce dont d'autres, moins fortunés, pourraient profiter.

 

Il suffit de le vouloir...

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 18:15

Voilà deux ans que cette boite à billets était en léthargie,votre serviteur a suivi en silence le bouleversement de notre société face aux crises internationales qui secouent la planète.

 

On pourrait croire que les Français se tiendraient les coudes pour faire front.

Mais là, face au déballage insipide orchestré par des politicards en mal de pouvoir et qui jettent l'huile sur le brûlot dans l'espoir de provoquer une crise de régime, il existe une catégorie qui s'agite plus que les autres et porte haut et fort le vent de la révolte.

Pensez donc ! il pèserait une menace sur leurs avantages acquis... en 2023

 

Aussi, au lieu de bêler bêtement, il serait bon d'en savoir  sur la catégorie de français la plus honteusement surprotégée par l'état, je veux parler, évidemment, des cheminots et consorts.

Histoire de bien comprendre les choses en posant clairement le problème, voici un résumé de la situation :

 

  RATP SNCF Régime général
Calcul de la pension Sur les 6 derniers mois de salaire. Sur les 6 derniers mois de salaire. Sur les 25 meilleures années dans le régime général et la totalité de la carrière pour les complémentaires.
Montant de la retraite garanti 100% 100% Non garanti !
Reversion Sans conditions Sans conditions A partir de 55 ans et sous conditions de ressources
Age légal de départ à la retraite après la réforme 52 ou 57 ans en 2023 52 ou 57 ans en 2023 62 ans dès 2018

 

Voilà donc pourquoi les cheminots sont en tête des mouvements sociaux. ll faut dire qu'un tel gâteau mérite qu'on le protège !!

 

Faut-il préciser que les comptes de la SNCF sont chroniquement dans le rouge ?

Faut il insister sur le fait (peu connu) que le régime général  aide à payer les retraites de ces nantis ?

 

Non contents de réclamer toujours plus, ce sont les payeurs de cette scandaleuse exception dans l'égalité (à la française) qui sont pris en otage par ceux là même qui risquent le moins.

 

Le titre de ce billet est-il exagéré ?

 

 

Accessoirement...

Jeter les jeunes dans la rue relève de l'inconscience, de l'ivresse démagogique :

- les jeunes mineurs sont sous la responsabilité d'adultes, parents en dehors des heures de scolarisation, chefs d'établissements pendant les heures de cours. En cas de pépin, le gouvernement sera-t-il responsable?

- je croyais que l'âge adulte était fixé à 18 ans, âge légal du droit de vote. Mais à 14, 15 ou même 16 ans ?

Faut-il abaisser l'age du passage au stade d'adulte ?

- Est-il crédible d'entendre des presque gamins s'interroger sur leur situation de retraités dans... 50 ans ?

Il me semble qu'ils auraient plus d'inquiétude à avoir sur leur situation PENDANT les 50 prochaines années

Alors que les soubresauts de la planète font que nous ne savons pas ce qui se passera dans les deux ans à venir ?

 

François Mitterrand a commis une vétitable folie en abaissant l'âge de la retraite, il était pourtant facile de prévoir ce qui allait se passer.

Pire, ce qu'il ne pouvait prévoir, c'est le spectaculaire allongement de la durée de vie. L'effet conjugué de ces deux facteurs fait que mécaniquement le système actuel ne peut plus fonctionner en l'état .

Heureusement, nous sommes en France, le pays des lumières, et nous avons des têtes pensantes qui savent que nous avons forcément raison à la face du monde.

 

Rose sera peut être la prochaine gouvernance, mais roses ne seront certainement pas nos lendemains. Triste !!

 

 

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 13:06
Amateur de brocantes et autres vide-greniers, je me suis promené dans le département hier et ai été extrêmement choqué, arrivé à Tréon, de me faire taxer d'un Euro pour pouvoir pénétrer dans l'enceinte du déballage.
Indépendamment du fait que le rackett est destiné à financer les équipements du club de foot local, dont je n'ai strictement que faire, l'idée de faire payer une entrée est contraire à l'esprit de ce type de manifestation (du reste, j'ai pu noter le mécontentement LEGITIME de certains exposants qui ne connaissaient pas cette pratique), mais le plus scandaleux est  que l'information était suffisamment bien faite pour que je sois, comme d'autres pigeons, mis devant le fait accompli après avoir parcouru une trentaine de kilomètres (le double avec le retour à Chartres).
Le coup du 1€ qui sert d'étalon en deça duquel il convient de ne plus descendre m'horripile, c'est oublier que l'euro nouveau se "négocie" comme jadis le 1Fr, cela ne fait jamais que 650% de plus.

Bien évidemment le village de Tréon est désormais rayé de ma carte, tout comme je le ferai pour tous les VG qui pratiqueront de la sorte, il semblerait que cette pratique tende à se multiplier dans le nord du département

On m'aurait taxé pour envoyer un don à une oeuvre humanitaire quelconque, j'aurais pu comprendre tout en appréciant pas que l'on me force la main, mais pour mettre des sous dans la caisse d'une asso locale, franchement, ça ne passe pas.

Ce genre de dérive annonce la mort des vide-greniers, il y en a de plus en plus, tellement petits qu'ils n'ont guère de pouvoir attractif, en plus s'il faut payer pour voir... !!

Partager cet article

Repost0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 10:46
Ne confondons pas deux Marceau : l'un a servi la France, l'autre la dessert : l'attitude de Sophie Marceau l'autre soir à TF1 est , à mon sens, parfaitement méprisable. Mépris envers les spectateurs, mépris envers la chaine invitante, mépris envers la politique,  mépris envers un homme dont elle ne partage pas les convictions.
Moi non plus je ne partage pas les convictions de monsieur LePen, loin s'en faut. Pourtant, s'il se présentait à moi, je n'hésiterais pas une fraction de seconde avant de lui serrer la main, pour mieux lui dire ensuite à quel point je me sens à l'opposé se ses positions. La politique ne peut survivre que parce qu'elle s'appuie sur la démocratie, au nom de celle-ci, le responsable d'un parti politique, quel qu'il soit, doit être considéré comme tel, quand bien même ses valeurs sont à l'opposé des notres.
Si je devais suivre la logique de S. Marceau, je ne devrais pas saluer madame Vallet dont je ne partage pas les idées, chacun conviendra que cette position serait autant ridicule qu'insoutenable.
A ma connaissance, l'actrice était invitée par TF1 pour faire la promo de son film et certainement pas pour participer à un  débat politique, en se trompant de genre elle a montré ses limites. Et m'a également délimité les miennes :  pour respecter ses choix, je  boycotterai son film, la dame m'étant devenue infréquentable.

Décidément je n'aime pas cette façon d'exprimer sa politique, faite d'exclusion et de  négation.
C'est sans doute  pour cela que je voterai pour Jean Pierre Gorges et pas contre madame Vallet, je préfère soutenir  plutot que  rejeter. Pas vous ?

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 14:15

Un enseignant se fait verbalement insulter par un gamin, en plein cours. Déstabilisé par la violence du propos, le geste fatal part, la joue de l'élève rosit. La suite est dans tous les médias, les réactions sont unanimes pour exprimer l'incompréhension et l'écoeurement.
Je crois que monsieur Sarkozy qui s'est à maintes reprises exprimé pour une tolérance ZERO, trouverait ici une remarquable opportunité de faire coup double :
 

1/ d'une part en exigeant que soit puni le petit merdeux qui insulte un enseignant confirmé (30 ans de métier, ce n'est pas exactement rien) devant toute une classe, mettant encore plus (comme si cela était possible), l'enseignant et ses collègues en totale situation de dépendance au "DROITS" des enfants. 

2/ d'autre part en sanctionnant d'une manière exemplaire le gendarme qui a de toute évidence exercé un abus de pouvoir en enfermant un honnête homme 24h durant sans aucun autre motif que la vengeance personnelle et le volonté délibérée d'humiliation. Avoir un gosse malotru n'est déjà pas un haut fait d'arme pour un individu supposé défendre l'autorité, mais défendre de la sorte une telle incivilité est tout simplement insupportable, et inacceptable. 

Je ne m'étalerai pas sur la veulerie de l'académie qui a suspendu le prof, ajoutant par son mépris encore plus de détresse là où un soutien aurait été le indispensable, pas plus que sur l'invraisemblable qualification de violence aggravée retenue contre l'enseignant. Chacun saura apprécier.

J'espère que ce brave homme en a fini avec l'Education Nationale, qu'il a compris que son avenir et ses valeurs devaient se détourner de cette profession, et je ne m'étonne plus de la démobilisation générale que l'on rencontre quotidiennement chez ces gens dont la motivation est brisée par le mépris permanent de leurs autorités de tutelle. 

 Et puisque nous en sommes au chapitre des connards, que penser de cette hurluberluesque proposition de faire noter les enseignants par leurs élèves, dès lors que dès la sixième on peut impunément traiter son prof de connard ?

Partager cet article

Repost0

Articles Récents