Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 18:35
Que de battage autour de cette idée de jury citoyen devenu jury populaire !
Il suffit de voir combien s'agitent, expliquent, discutent... et entretiennent un flou qui n'a rien  d'artistique !
En réalité personne ne sait comment manipuler ce nouveau jouet politique. Je devrais dire gadget vu son peu d'intérêt : nous disposons déjà de tout un arsenal de contrôle et d'évaluation, j'ai longuement disserté sur la Cour des Comptes, mais il existe bien d'autres outils.
Et puis...
Qui va déclencher le processus ? Sur quels critères estimer que l'élu n'est pas dans son rôle ?
Il est évident, vu le fonctionnement de nos institutions, que l'opposition trouvera toujours à redire quant à l'action de la majorité, quel que soit l'un et l'autre.
Interrogée sur l'action du gouvernement au cours de cette dernière mandature, Madame Royal n'a trouvé de bien que la sécurité routière. En soi c'est déjà bien, si l'on considère que les vies épargnées n'ont pas de prix. C'est encore mieux si l'on considère que c'est le ministère Gayssot qui a pondu les lois sur les excès de vitesse... mais a oublié" de les faire appliquer. Mais qui croira que rien d'autre n'aura été bon pour la France et les Français ?
Alors, selon cette logique, il aurait fallu batailler sur tout ce qui a été fait durant ces 5 dernières années, comme actions nationales, régionales et locales.
Et enfin, en supposant que le système soit mis en place, quelle serait la compétence des jurés ?
Personnellement, et malgré mes acquis, je me sens incapable d'évaluer l'action d'un élu, tout au plus pourrai-je participer à un procès en qualité de juré, mais parce qu'il y aurait des spécialistes pour éclairer ma lanterne.
Trêve de balivernes, il est toujours facile de faire dans la démagogie et de proposer des trucs qui flattent les égos des plus fragiles, mais la conduite de la nation mérite nettement mieux et plus que cette poudre de perlinpinpin.

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2006 7 29 /10 /octobre /2006 23:21
Plus encore que la limite d'âge, il conviendrait d'intervenir énergiquement sur la limitation des mandats.

Comme beaucoup je crois que certains duos dont intéressants, le ticket le plus intéressant restant le mandat député maire, car il associe une action locale et une action nationale, l'un connaissant mieux les possibilités de l'autre.
Par contre, les tickets locaux ou nationaux ne servent guère les intérêts des électeurs au bénéfice des intérêts personnels. Tous comme les petits arrangements que l'on trouve avec les "petits mandats", les présidences en tout genre.
Il me semble que si l'on souhaite une démocratie saine, il faut commencer par éloigner des élus toutes les tentations qui s'offrent à eux.
La plupart des élus sont "clean", la meilleure façon d'en être sûrs est encore de leur épargner les bains en eaux troubles.

Dans la même logique, il faudrait que les postulants se battent à armes égales : en Grande Bretagne les candidats issus de la fonction publique sont priés de démissionner AVANT la consultation, dans d'autres pays il faut choisir entre exercer son mandat ou conserver son poste, en France, pendant la période "politique", les affaires continuent et une fois le mandat achevé, on retrouve son poste, augmenté de ses années de retraite, d'avancement, bref c'est risque zéro pour l'heureux élu.

Pas sain tout ça. Et pas étonnant que personne n'en parle... et qu'il y ait autant de fonctionnaires parmi nos élus !

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 08:43
Tout part d'ici

Explications

Utilisez le bouton "back" (retour) de votre navigateur pour revenir dans le site.

Commenter n'est pas interdit

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 19:01

S'il est une constante dans notre vie politique, c'est bien la médiocrité de la "fin de règne" de nos élus : fatigue du personnage, usure du pouvoir, lucidité émoussée, probablement un cocktail des trois, avec une constante dans la finale : vivement que cela cesse !

Se peut-il que la soif de pouvoir soit à ce point puissante que l'homme qui se tient aux commandes préfère le désaveu (quand ce n'est pas le rejet) plutôt que la cession des commandes ?

 

Y a-t-il quelque intérêt à se perdre en conjectures sur cette question ?

Probablement que non, sauf pour les historiens.

 

Pour ce qui est du citoyen lambda il existe une solution simple déjà appliquée dans de nombreuses démocraties : l'impossibilité constitutionnelle d'aligner plus de deux mandatures consécutives.

Adopter une telle règle serait une marque de respect pour les citoyens et pour les institutions de notre République. Nul besoin d'inventer une VIème mouture, notre constitution est saine et fiable.

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 18:02

Parce que je ne suis pas que Agglo-Chartrain, mais aussi citoyen de France et que la loterie de la vie m'a donné quelques neurones à défaut d'euros, et parce que j'aime l'écriture et l'échange d'idées, je pose sur ce blog les pierres de mes réflexions politiques, en souhaitant qu'elles soient aussi largement que possible commentées, décortiquées, discutées et, pourquoi pas, soumises à nos candidats ?

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 14:00
Comme cette fable célébrissime s'applique bien à notre affaire de complexe cinématographique !

N'en déplaise aux esprits chagrins, voilà des années que les chartrains se plaignent de ne pas avoir un espace cinématographique digne de ce nom.
Et voilà des années que les deux majors du secteur bataillent et ferraillent dur pour imposer leur projet, qui à Nogent le Phaye, qui à Euroval.

Et voilà des années que la communauté d'agglo est incapable de trancher en faveur de l'un ou l'autre projet.
J'apprécie que, tiré de son chapeau, un troisième projet rafle la mise, ça se fera à Chartres,  en plein centre ville, avec toutes les commodités indispensables, de quoi booster tout le quartier de la place Pasteur qui, faut-il le rappeler, n'avait guère d'autre attrait que la clinique vétérinaire et le bureau de voyages du Crédit Agricole.

Et revoilà le parking !
D'un seul coup, cet équipement  abhorré par la gauche locale permet d'accéder au complexe cinématographique, au théâtre et à la médiathèque, bref l'essentiel des outils de culture et de divertissement. Les trois sans mettre le nez dehors en cas d'intempérie, de froid. Finalement, ce n'est pas si bête... même vu d'en bas !

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 21:04
Je cite :

Un débat qui n’a pas lieu d’être ? mais vous vivez où Monsieur, quels sont vos moyens d’existence ? franchement nous ne sommes pas du même monde et n’entendons pas les mêmes gens. Quant à attendre l’échéance pour juger, je vous rapelle qu’elle sera dans 32 ans…seulement ! vous serez peut-être encore là, pour moi ce sera fini depuis longtemps comme pour un très grand nombre de Chartrains !

Effectivement, nous ne sommes pas du même monde, j'ai bêtement pris le parti du réalisme, ce qui ne m'empêche pas de conserver un esprit très critique envers nos politiques.
Et il le faut tant reste grand leur goût pour la dépense inutile.
Il est dans la logique des choses que l'opposition municipale, muette quant à son bilan, traite de pharaoniques les travaux initiés par JP Gorges. Et il y a effectivement de quoi, vu l'ampleur des chantiers (et, accessoirement, les embarras que cela peut causer aux riverains). Mais quelle femme soucieuse de sa beauté n'a pas accepté le prix de sa jeunesse retrouvée ?

Si l'ancienne municipalité avait choisi la rénovation plutot que l'augmentation du nombre d'associations inutiles... et nos impôts par la même occasion, nous n'en serions pas là. Mais voilà, le premier devoir du premier élu d'une ville est d'avoir à coeur de la faire progresser afin qu'elle ne soit pas à la traine de ses voisines.
Et c'est ce qui est en train d'être fait. Un peu dans la douleur, un peu dans la grogne, un peu dans l'âpreté de la communication, admettons que notre maire ne fait pas dans la dentelle côté comm, en échange il a parfaitement tenu sa double promesse : faire avancer la ville sans faire progresser les impôts.
Et comme je suis plutôt pratique, je me dis que ce qui est pris n'est plus à prendre.

Et apparemment je ne suis pas le seul, je cite encore :

" Je reprends à mon compte aussi la phrase de MAXTOR
Dans l’état et à cet instant, votre débat n’a pas lieu d’être car il repose sur des hypothèses, il sera temps de juger au moment de l’échéance
38 ans que je vote à gauche mais par pitié des faits, et arrêtez de rêver "

Comme quoi on peut ne pas être du même bord et se retrouver sur la même rive défendre des idées saines !

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 14:06
Voici le post que j'ai osé publié dans la piquouse de rappel et qui a disparu le jour même, ce qui m'a conduit à ouvrir celui-ci (je n'ai pas vérifié, peut être est-il miraculeusement réapparu entre-temps...) :

19/10/2006 (Maxtor)

 Jusqu'à présent l'opposition au maire a usé de tous les qualificatifs et/ou sobriquets, mais personne encore ne l'avait pris pour un imbécile. En plus, informaticien de profession, on l'imagine très bien usant de son ordinateur personnel pour balancer quelques insanités sur le dos de ses opposants, tout en sachant qu'il ne faudrait que quelques heures pour trouver le point d'émission de ces propos nauséabonds...

Mais, faut bien causer de quelque chose, pas vrai ?

Et comme il est difficile de contester, en l'état, les transformations de la cité tant elles contrastent avec la médiocrité de la gestion précédente, faisons semblant de croire en la stupidité du parlementaire et de son environnement, avec un peu de pot, il en restera bien quelque trace !

Vous pouvez toujours pisser dans le bénitier, ce n'est pas cela qui fera crouler l'église !

Il n'est pas interdit de réagir, bien au contraire ;-)

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 16:28
Un blog de plus ! Et toc !

Pourtant, je n'y tenais pas plus que cela, préférant réagir sur les blogs existants.
Mais voilà, j'habite Chartres et je n'aime guère que nous offre la blogothèque locale.
Que l'opposition municipale utilise cet outil pour se faire entendre, quoi de plus normal ?
Qu'elle nous rabâche là aussi que la parole doit rester à la liberté, à la démocratie, et patati et patata, normal encore.

Mais que je sois censuré uniquement parce que je ne partage pas un unique point de vue, étalé comme un beurre rance sur une tartine desséchée, plus d'accord.
Si on est ce que l'on prétend, démocrate, il faut laisser toutes les opinions s'exprimer, et qu'importe si un intervenant se gausse d'apprendre que l'opposition va balayer l'équipe en place alors que sa pétition a recueilli la masse kolossale de 82 signatures en 4 mois (mais si, dans un espace de population dépassant les 100 000 âmes...) .

Alors, parce qu'un vrai libéral est avant tout un vrai démocrate, je monte un blog en réaction, que j'appelle Chartres Liberté parce que je ne supprimerai que les posts diffamatoires, injurieux ou orduriers. Mais certainement pas les idées, d'où qu'elles viennent.

Bienvenue à toutes celles et ceux qui veulent agir ou réagir sur cet espace.

PS (si j'ose...) : je ne possède aucun mandat électif, ni local ni national, je ne suis encarté dans aucun parti politique, je ne suis abonné à aucun syndicat et à aucun organe de presse : cela s'appelle être libre et indépendant :-)

Partager cet article

Repost0

Articles Récents