Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 16:20
Il est clair que parmi les lecteurs de ces lignes, les inimitiés vont se révéler, mais qu'importe, le constat est qu'aujourd'hui nous sommes en situation d'aggravation de l'échec scolaire.
Ce n'est ni le lieu ni le moment de jeter l'anathème sur tel ou tel élément du corps enseignant, les responsabilités sont multiples, tous éléments concernés (parents, enseignants, académies, syndicats, politiques). Chacun disant que le faute revient à l'autre, il est plus rapide de ne plus polémiquer mais de redéfinir les bases de notre système éducatif dans leur globalité.
Que les enseignants, premiers concernés, ne se sentent pas visés, en aucune manière, je suis de ceux qui croient que s'ils avaient été plus impliqués et préférés à des syndicats hors d'âge, nous n'en serions pas là (fin de la polémique).

Le premier constat est que les années de premier cycle ne répondent plus aux besoins.
C'est donc par là que je vais entamer l'exposé de mes modestes réflexions.

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 00:55
Je n'avais pas plus que cela envie de pousser un nouveau coup de gueule, mais quand même...

Il semblait acquis que le PS allait dégager Frêche et ses immondices verbaux. Rien que de très naturel, tant le personnage a dérapé.
Mais non, tout bien considéré, le Parti Socialiste agit avec "prudence", découvrant les mines que le patron de l'Hérault a su déposer : il parait qu'il connaitrait des trucs compromettants pour le PS, datant de l'affaire Urba, et même qu'il menacerait de tout déballer sur la place publique en cas d'exclusion du parti.

Si tout cela est fondé, cela signifie que contrairement à ses allégations, le PS n'a pas fait le ménage en son temps et aujourd'hui c'est avec les pieds dans la boue du scandale qu'il dispense ses leçons de morale.
Et si les menaces sont infondées, alors pourquoi ne pas jeter dehors l'auteur de propos diffamants ?.

Non, décidément, il y a quelque chose de pas clair dans cette affaire et il est vraiment curieux (?) que personne, à gauche, ne prenne la peine de s'expliquer auprès des futurs électeurs...

Gageons que cette fois-ci les Français ne se laisseront pas endormir.
Depuis le temps que la gauche nous rappelle à notre devoir de mémoire...

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 22:22
J'attendais le passage à la télévision de Ségolène Royal pour mettre en ligne ou pas ce coup de gueule.
Parce que le moment me semblait idéal pour clairement désavouer cette vieille peau sur le retour qu'est Georges Frêche et qui vient de récidiver avec des propos pour le compte vraiment immondes.
Lors de son premier écart de langage, il aura fallu qu'enfle la polémique, tous bords confondus, pour qu'enfin le Parti Socialiste accepte, du bout des lèvres, de sanctionner (bien modestement toutefois) des propos visant les Harkis et que même l'extrême droite n'a jamais su prononcer !

Il est vrai que l'homme n'est pas n'importe qui, puisque président du Conseil Régional Languedoc Roussillon, il est, accessoirement, le puissant mentor de la fédé de l'Hérault et, par les temps qui courent, toute voix est bonne à prendre.

Ce soir l'occasion eût été idéale pour madame Royal d'afficher une vraie stature présidentielle en rejetant publiquement et radicalement tout soutien venu de ce triste sire. Il n'en fut rien, sans doute madame la candidate, trop occupée à exprimer (encore) son "bonheur", attend-elle le prononcé de la vox populi.

Monsieur Farion se serait-il montré particulièrement clairvoyant ?

En tous cas il est particulièrement assourdissant le silence de la gauche !!


(Pour en savoir plus...)

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 12:30

A propos de l'élu... 1-1

1/ Interdiction de cumul de mandats permettant une amplification de pouvoir liée au mandat principal : seuls admis les cumuls associant une représentation locale et une nationale. Sont exclus les cumuls de mandats locaux/locaux, locaux régionaux ou régionaux/nationaux.
Député/maire, c'est oui, conseiller régional/député, c'est non.

2/ Impossibilité de postuler à une fonction élective au delà de 69 ans.

3/ Limitation des mandatures à deux successives, obligation de laisser passer au moins une mandature dans le cas d'un troisième mandat.

4/ Limitation à six ans maximum pour tout mandat électif, qu'il soit issu pour d'un suffrage direct ou indirect.

5/ Paiement des frais des représentants et élus exclusivement sur justificatifs, avec un délai de 30 jours maximum : chaque bénéficiaire perçoit en début de mandature une avance sur frais correspondant à un mois "plein", il se fait ensuite rembourser ses frais à la hauteur de ses coûts réels.
Le contrôle des dépenses ne doit pas se faire sur l'objet de la dépense, mais sur la réalité de son existence : il est normal que les dépenses de l'élu soient prises en charge par la collectivité, mais cela ne doit pas se transformer en complément de revenu.
6/ Obligation pour tout candidat de renoncer à son emploi, ou à la garantie de son emploi durant sa mandature, ceci devant permettre de placer tous les candidats sur un même pied d'égalité.


Partager cet article

Repost0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 12:26
Avoir des idées, c'est une chose, les exprimer, les faire partager, faire réagir, en est une autre.
Je vais donc, sous cette rubrique, exprimer comment je vois le fonctionnement du "système",, rubrique par rubrique.
Nous verrons bien ce qui en sortira...Peut-être cela fera-t-il sortir du silence les visiteurs qui lisent mais ne commentent pas.

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 12:17
Je viens de mettre la main sur la fameuse vidéo dont tout le monde parle...
Pour sûr elle va se faire des amis du côté du monde enseignant. Mais là n'est pas le plus important.
L'important, c'est qu'elle dit clairement qu'elle sait, entre autres le scandale des sociétés d'assistance et de soutien scolaire

voir  la vidéo

Il est évident que la plupart des profs fait plus que les 18 heures passées devant les élèves, encore que je me demande quel peut être l

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 10:14
Notre système démocratique autorise toutes sortes d'expression de la "vox populi" : cela va de la non inscription dur les listes électorales, en passant par l'abstention, le vote nul, le vote blanc et le vote pour un candidat.

Je n'ai jamais pu obtenir une explication satisfaisante pour justifier la non prise en compte des votes blancs et/ou nuls. On peut à la rigueur comprendre le refus des nuls, puisque les blancs suffisent à exprimer un refus. Mais pourquoi refuser de prendre en compte les votes blancs ?
Bon nombre de candidats potentiels se lanceraient dans la compétition s'il savaient avoir la moindre chance de succès. On ne me fera pas croire que seuls les candidats "officiels" ont quelque chose à proposer, les compétences et la détermination nécessaires pour y parvenir. Bien au contraire, le détournement de nos institutions fait que seuls les professionnels de la politique peuvent espérer, la société "civile" étant tenue à l'écart quand elle n'est pas purement et simplement éjectée, ce qui, bien évidemment, ne fait pas grandir nos institutions.

Le vote blanc permet de participer activement au processus démocratique, tout en affichant son désaccord sur le choix des candidats en lice. Dans cette logique, si les votes blancs "arrivaient premiers", il faudrait reprendre la consultation avec une autre sélection. Bien évidemment, ce système devrait être défini de manière à ne pas permettre un blocage total du processus électoral, ce qui ne devrait pas poser de problème majeur dans le pays aux 100 000 lois...

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 11:04
J'ai cru entendre, furtivement, une nouvelle qui m'a laissé sans voix : il paraît que l'Etat se débarrasse de toutes ses routes nationales, celles-ci, par conséquent ne pourront plus porter le sigle "N". Soit.
Mais les conséquences sont loin d'être négligeables.
En effet, il va falloir renommer toutes nos nationales en départementales. Evidemment, chaque département utilisera sa propre numérotation, ce qui fait que la continuité dans l'identification... bonjour !
Exemple : la RN 20 qui part de Paris pour rejoindre l'Espagne : 12 départements (75, 91, 45, 18, 36, 87, 19, 46, 82, 31, 09, 66).
Cela implique de jeter toutes les cartes routières qui se serviront plus à rien puisque les nom de routes seront changés.
Il faudra aussi, évidemment, changer toutes les cartographies des GPS, pour les mêmes raisons.

Mais le pire reste à dire : il faudra remplacer plusieurs centaines de milliers de panneaux routiers, et quand on sait ce qu'est facturé un panneau, cela représente quelque millions d'EUROS que nous autres, malheureux contribuables, allons devoir payer !

En version courte, nous allons devoir payer pour développer notre bordel national, comme si on avait besoin de ça, il est vrai que l'état n'a aucune dette et que ce genre de dépense ne va pas l'effrayer.

Réflexion : puisque nous disposons d'une Assemblée prompte à légiférer sur tout et n'importe quoi (surtout sur n'importe quoi), pourquoi ne nous pondrait-elle pas une loi qui transformerait les nouvelles départementales en fausses nationales dont elles ne garderaient plus que le nom ?
Ca coûterait quand même moins cher que le remplacement des panneaux...

Après tout... nous disposons déjà de cent mille lois, alors... une de plus ou de moins...

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 10:33
La famille Cepteur s'agrandit.

Nous connaissons tous le père Cepteur...

Ce matin sur Europe, Thierry Ardisson nous a révélé qu'il était le con Cepteur.

Entre nous, on s'en doutait. Mais c'est tellement mieux quand l'intéressé fait son coming out !!

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 22:50
On fait des photos  pour garder un souvenir, pour pouvoir dire "j'y étais", pour faire comme tout le monde, bref pour un tas de raisons.

Et pourquoi pas pour les partager ?

Allez, commentez puisque vous en mourez d'envie ;-)

Partager cet article

Repost0

Articles Récents