Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 14:11

Passé boire le thé chez des amis, je tombe sur une phrase choc qui couvre la première page du canard local : "Nicolas Sarkozy a dévalorisé l'Etat". Rien que ça !!

Je me dis que l'affaire doit être d'importance pour que l'Echo en fasse sa une, et quelle une !

N'étant pas abonné, je ne pouvais connaitre cette extraordinaire affaire, et n'en aurais rien su si l'idée ne m'était venue de me faire offrir une tasse de thé.

Avec la permission de mes hôtes, je me saisis de la publication et découvre qu'il ne s'agit, en fait que d'une réflexion personnelle d'un homme politique. Le personnage doit être d'importance pour mériter un tel placard.

En fait, non, ce n'est même pas un second couteau, mais un ancien secrétaire d'état possiblement en mal de notoriété, dépêché sur place pour servir "la cause".

Bien évidemment il ne me viendrait pas à l'idée de condamner ses propos, être ouvert d'esprit c'est aussi permettre à ceux qui ne partagent pas un point de vue de le laisser s'exprimer.

Par contre, il me parait normal de m'interroger sur la place que tiennent ces propos à la une d'un quotidien régional, sans compter la page deux en intégralité. Serait-cela préparation à une action politique de plus grande envergure ?

 

J’ai eu une réponse en lisant la page 3.

Il n’est question que de ragots de comptoir pouvant exciter quelques piliers de bars après avoir descendu une demi-douzaine de pastis bien tassés. Et comme par hasard, tous pour dénigrer l’actuelle majorité. Un joli tir groupé.

On peut quand même apprendre que le PS a « élu » son candidat alors que l’UMP l’a « imposé ». Curieusement l’Echo n’a pas jugé opportun de demander à Françoise Vallet si elle partageait cette brillante analyse…

Face à cette déferlante, j’ai tout d’abord cru à un gros poisson d’avril. Pour finalement en conclure que ce tir de barrage était bien réel et que, sans oser l’avouer, la feuille de chou locale roulait à gauche toute.

Reste à savoir si c’est parce qu’elle est persuadée de la victoire de la gauche, ou si ce n’est pas pour tenter une remobilisation depuis que les sondages semblent moins favorables au capitaine de pédalo ?

 

Ah oui, j’allais oublier ! J’ai osé commenter l’article dans les pages « réagissez » du journal. A l’heure où je publie ces quelques lignes, mon intervention n’a toujours pas été validée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents