Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 15:26

Nous l'attendions tous, nous l'avons regardé à, parait-il, environ 18 millions et nous avons passé la matinée à écouter les avis "éclairés" des une et des autres.

J'ai fait tout pareil.

Et voilà ma conclusion (elle n'engage que moi)

Les deux débatteurs ont été bons, il faut objectivement l'admettre. Egalement bons, mais chacun dans son registre.

Hollande a été meilleur dans l'art d'endormir et d'envelopper la rigueur qu'il n'ose annoncer dans un voile d'illusions de bonheur retrouvé et d'union nationale. Je note qu'en filigrane on pouvait entendre le second message, tout aussi diviseur que celui qu'il se complait à reprocher à son co-débatteur.

Sarkozy a été meilleur dans l'analyse de la crise qui nous étrangle et dans les solutions qu'il préconise pour nous en sortir avec le moins de casse possible.

Il a démontré une excellente connaissance des dossiers et une maitrise des leviers de commande pour piloter le bateau dans la tourmente. Certes il n'a pas endormi les téléspectateurs dans l'illusion qu'il pouvait confiturer la tartine des deux côtés.

 

Nous en revenons au problème de départ, allons nous choisir la forme ou le fond ?

La forme c'est Hollande, le fond c'est Sarkozy. Je demande à celui que je choisis de faire ce pour quoi il a été élu, je ne lui demande pas de faire le beau.

S'il le fait en prime, ce sera un plus, du moment qu'il commence par être efficace.

Et dans ce domaine, je ne peux que choisir Sarkozy, il a l'acquis, la connaissance et les moyens, tandis qu'en face, c'est l'inconnue intégrale.

 

Ce n'est donc pas un choix de militant idolâtre, bien au contraire, c'est un choix raisonné, structuré, fondé sur des faits précis et objectifs, prenant en compte la place de la France dans l'Europe et sa gestion de la crise face à ses voisins.

 

Dimanche prochain c'est sans hésitation et sans doute que je choisirai le bulletin Nicolas Sarkozy et le placer dans la petite enveloppe bleue.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Martin 04/05/2012 12:20

Nicolas Sarkozy a dit : "vous voulez moins de riches, moi je veux moins de pauvres"

Mon analyse ? Avec Hollande je suis sûr de m’appauvrir, avec Sarkozy j'ai un espoir de m'enrichir.
Merci de m'avoir rappelé cette évidence !!

Articles Récents