Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 14:23

Bien sûr les médias minimisent, mais cela n'empêche pas le constat : ça tangue du côté de la candidate socialiste, et le doute est permis.

Inutile de revenir sur le voyage en Chine, tout a déjà été dit, même si on a peu insisté sur l'attaque lancé à l'encontre de notre justice (qui n'avait pas besoin de ce coup de pied de l'âne pour aller mal),


Plus préoccupants sont les derniers évènements (trois) chronologiquement les propos du premier secrétaire relatifs à la hausse programmée de l'impôt, l'officialisation de l'ISF du couple Hollande-Royal et le panpancucu qu'a subi le trublion Monterbourg.


Il est admis qu'il y a des abus en matière fiscale et qu'ils doivent être corrigés, soit. Mais :

1/ Ils sont fort peu nombreux,

2/ Ils touchent essentiellement des personnes qui ont les capacités d'intervenir dans le domaine économique, car ce sont eux qui possèdent les capacités d'investissement. Qu'on aime ou pas, c'est un fait, que les socialistes estiment pouvoir contrer par l'investissement public, c'est à dire par l'accroissement de la dépense publique, or nous sommes déjà le pays qui détient le plus grand nombre de records dans ce domaine : d'où la question : avons nous vraiment besoin d'accroitre notre avance ?

3/ Toutes les études faites sur ce sujet ont abouti à une même conclusion : prendre l'argent aux riches pour le redistribuer aux pauvres est une mauvaise solution, d'une part parce que l'appauvrissement des premiers ne parviendra pas à enrichir les seconds, ensuite parce que ce serait tuer tout esprit de conquête (il suffit d'attendre), et enfin parce que supprimer la capacité d'investissement à ceux qui la possèdent provoquerait irrémédiablement la faillite du pays,

Il n'existe plus que deux ou trois pays dans le monde qui appliquent encore cette méthode (dont la Corée du Nord et Cuba) ils ne survivent que grâce à la charité internationale et à la terreur imposée par les dictateurs qui les dirigent.

On peut comprendre le silence gêné de la candidate, coincée entre l'idéologie socialiste et le besoin de plaire aux futurs électeurs, quand bien même elle s'en défend.

Au passage il est intéressant d'apprécier le croche pied fait par François à Ségolène... Ca promet !


A propos de l'ISF...

Personnellement (mais ça n'est que mon point de vue), je n'ai rien contre la fortune et les assujettis à l'ISF. Y compris s'il s'agit de la candidate socialiste à la présidence.

Dès lors que le patrimoine a été régulièrement acquis, il n'est pas nauséabond et l'ISF est normal (même si c'est un impôt stupide) tant qu'il est légal.

Par contre, ce qui choque (et surtout à gauche) c'est que sans fournir la moindre indication sur la réalité de leur situation patrimoniale la candidate et son compagnon aient, dans un bel ensemble, exprimé leur aversion envers les riches.

Cela, en Français populaire, s'appelle cracher dans sa soupe. Et ce n'est pas bien.

Accessoirement il y a là la répétition du mensonge à la sauce socialiste comme l'a si bien exprimé François Mitterrand. Cela voudrait-il dire que la bonne moralité est l'apanage exclusif des petites gens ?

En face, ils nous épargnent au moins de nous faire avaler qu'ils lavent plus blanc.


Et enfin, en ravissant point d'orgue, saluons la dernière prestation de la dame en blanc qui a puni son cheval fou en le privant d'avoine un mois durant (tout en ne sanctionnant pas Frêche, mais il est vrai que les électeurs, c'est comme l'argent, ça n'a pas d'odeur...

Ce genre de pitrerie est-il admissible pour qui brigue la première place ?

Soyons raisonnables : soit il a commis une faute et il doit être éjecté, soit il a osé dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas et il doit être remercié pour son courage et sa lucidité.


En réalité, je crois que la gauche vient de prendre conscience qu'elle n'avait pas grand chose à proposer et lance ses scuds n'importe où en espérant que l'un d'entre eux finisse sa course ivre sur la tête d'un adversaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents