Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 12:06
Me voilà de retour, je n'étais pas près de mon clavier préféré impossible de me livrer à mon activité de commentaires pendant une grosse quinzaine.

Mais qu'est-ce qu'il s'en est passé des choses depuis tout ce temps !!

Evidemment, l'éviction de JPG de l'Assemblée nationale n'est pas conforme à mes espérances, mais, contrairement à ce que j'ai pu glaner comme échos ici ou là, je ne quitte pas le navire et reste plus que jamais un soutien objectif du maire de Chartres (objectif par ce que je défends, objectivement mon intérêt et non pas une vague idéologie sur laquelle repose un non projet).
Et ce n'est pas le comportement de ma nouvelle députée qui va me faire changer d'avis : elle aura su battre le record de vitesse de reniement de sa parole, il lui aura fallu moins de 24h pour revenir sur deux de ses principales promesses électorales, avec comme unique justification que l'intérêt général primait les convictions personnelles. Il fallait le lire pour comprendre que les convictions de madame Vallet ne sont que des leurres électoraux. J'ai cru comprendre au travers  des commentaires que j'ai pu lire dans la presse locale que la gauche appréciait fort diversement cette vision très personnelle de l'engagement politique.
Au moins les électeurs de Gorges n'auront pas du subir cet affront de plus d'être cocufiés ouvertement : ce qu'il a dit il l'a fait, ce qu'il a fait, il l'a dit, et même si la forme n'était pas toujours au rendez-vous il n'y a pas eu "tromperie sur la marchandise".
Bon, ce qui est fait est fait, je suppose que notre nouvelle députée nous livrera encore bien des surprises, il se murmure qu'elle n'est pas avare de ce côté...

Evidemment, depuis le tract n°4 j'ai décidé de boycotter les établissements Leclerc, ce dont monsieur Ducatel se moque éperdument, tant il est vrai que le chiffre d'affaire généré par mon escarcelle ne va pas sensiblement modifier son bilan. Sauf que je m'amuse énormément à faire savoir, dans toutes les autres enseignes qui accueillent ma modeste clientèle pourquoi je suis un transfuge. Et,  vrai ou faux je n'en sais rien,  je rencontre beaucoup de personnes qui me disent agir de même, écoeurées par le comportement de notre épicier luisantais. Si c'est vrai, il mesurera tout l'intérêt de tracter à Bouytigny Prouais et à Epernon, qui, comme chacun sait, ne font pas partie du SMEP, mais surtout pas à Lucé ou Mainvilliers, qui en font partie mais ont juste oublé d'être dans la 1ère circonscription. Monsieur le commerçant Leclerc a pris ses clients comme levier pour faire pression sur le président de la communauté d'agglomération, ce faisant il s'est juste trompé d'élection en s'invitant dans un débat à incidence nationale, il faut qu'il soit sanctionné pour cette pratique, sinon dès la prochaine consultation, tout élu qui ne se plierait pas à ce que l'on DOIT qualifier de chantage se verrait contrecarré dans son action par n'importe quelle entreprise privée disposant de quelques moyens de nuire, c'est une attaque invraisemblable contre la liberté démocratique, et j'avoue être complètement sidéré de voir à quel point les électeurs se sont laissés berner. J'aurais pu comprendre si le boutiquier s'était attaqué à tous les maires du SMEP ayant voté pour ce SCOT...

Reste que maintenant nous nous lançons dans une campagne municipale importante, je suis curieux de voir comment les Cheron, Mery et autre Farion vont gérer l'électron libre Vallet : cette élection n'a visiblement pas fait que des heureux ! A suivre...


Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents