Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 15:59
On s'est étonné de ne pas trouver sur ce blog un quelconque commentaire  relatif à la candidature d'Eric Chevée.
Ce n'est pas faute de l'avoir souhaité, mais je n'ai pu vérifier la totalité des informations que je voulais mettre dans mon billet.

Mais pour faire bonne mesure, et pour que les choses soient claires, je vais apporter quelques éléments de réflexion sur la crédibilité à apporter à un candidat qui semble se satisfaire de son  statut de candidat puisqu'il passe son temps à être candidat. Il serait peut être temps de passer au statut d'élu pour ne pas être confondu avec un "candidiot"

Mais parlons de programme, le sien est vaste !!

Travail
"je veux faciliter l'augmentation du pouvoir d'achat"
1/ maitriser les tarifs des services locaux : dans le détail, cela veut dire le prix du cinéma, le ticket du centre aquatique, le coût du parking. POur ce dernier, c'est déjà en cours, il n'a pas été attendu.
S'agissant du cinéma, d'une part c'est une entreprise privée, d'autre part le tarif est sensiblement identique partout en France
Quant au centre aquatique, que par ailleurs il dénonce, comment maitriser le prix d'entrée d'un service qui n'existe pas ?
Il s'agit donc de maitrise virtuelle du pouvoir d'achat, d'autant que, à ma connaissance, aucun de ces trois postes n'est pris en compte dans le calcul de ce pouvoir d'achat (mais je peux me tromper). Et puis, je serais curieux de savoir comment un député peut agir sur des paramètres locaux qui, au mieux,relèveraient de la compétence du maire et/ou de la communauté d'agglomération. Faut-il comprendre que monsieur Chevée se voit déjà député maire ?
Je glisse sur les trois autres points évoqués sur la double page de son programme, elles font partie du priogramme de la majorité présidentielle. A quoi bon changer pour la même chose ?

Transports
On va faire plus bref : voilà 25 ans que l'on s'échine à trouver une solution  au problème infernal de la 154
Personne n'y est parvenu d'une manière satisfaisante, mais attention, si vous votez Chevée tous va s'arranger !
Comment et avec quels fonds, ça c'est sans doute secondaire. Et pourtant, depuis 25 ans c'est "qui va payer" qui enraye la machine.

Le meilleur reste le trémolo sur la SNCF et l'amélioration du service. Tous les élus, toutes tendances confondues essaient d'améliorer le service, notamment en banlieue parisienne. Sans y parvenir.
Mettez Eric au Chevet de la grande malade, lui va nous trouver LA solution ! (restons zen)

Ecologie.
Que du dit et du redit, rien de neuf, voir tous les autres programmes, on passe.

Solidarités
La encore, il y a confusion de genres et de fonctions : comment agir localement pour construire 600 logements/an ?
Tout comme madame Vallet, il y a promesse dans le vague mais, tout pareil, aucune information sur le financement.
Par contre, j'aimerais savoir en quoi l'accès aux soins n'est pas le même pour tous, ensuite comment changer la chose, si tant est qu'il y ait quelque chose à changer.

Deux points d'accord (mais si) :  moduler le système de franchises médicales. Là il y a certainement quelque chose à faire, c'est donc adhésion sur ce point.
Il y a aussi accord sur le problème des orientations scolaires bidon, tel que cela a été proposé dans le programme présidentiel en cours.

Et enfin, la Démocratie.
Que monsieur Chevée n'aime pas monsieur Gorges, on le savait déjà.
Mais est-ce là la mission d'un élu de la nation que de s'engager à régler ses comptes personnels avec le Maire de Chartres ?
A ma connaissance les kalachnikov n'étaient pas sur les genoux des 39 maires de la communauté pour régler les éventuels différends.
On peut estimer que le maire actuel ne manie pas la diplomatie avec toute la rondeur nécessaire, mais à un certain moment il faut savoir dire stop et avancer. Il suffit de voir le bilan d'action de Chartres Métropole pour comprendre que ça a bougé, vite et dans le bon sens. Et là il y a une vraie solidarité. Car créer des emplois c'est renforcer le pouvoir économique du bassin de vie. N'en déplaise à monsieur Chevée, mission accomplie.

Si les habitants de la circo préfèrent les paillettes à l'efficacité, libre à eux, après tout nous sommes en démocratie, dans un pays qui respecte la liberté d'opinion et d'expression d'icelle, mais quand même :
prétendre "être le seul à pouvoir faire travailler ensemble des élus de droite et de gauche", c'est assez amusant si l'on considère la couleur politique des 39 communes associées dans Chartres Matropole.
En réalité, ni la droite ni la gauche ne veulent d'un parti qui vogue au gré des courants, et c'est bien là la description du modem, le parti ni-ni.
Enfin, vouloir tout chambouler quand on est élu de rien, c'est quand même une sacrée gageure !

Voilà. Rien sur l'homme réputé fréquentable et honorable, tout sur le candidat, qui se présente sans bilan et sans les moyens ni les soutiens de ses ambitions. Elire un député, c'est pour qu'il s'occupe d'autre chose que de nos tickets de parking.

Votez bien, votez utile !!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents