Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 09:02
Pour mon retour dans cet espace, rien de tel qu'un bon coup de gueule pour reprendre la plume, et seul le risque de poursuites me retient de dire précisément (et avec mes mots) ce que je ressens : un immense dégout à l'encontre de ceux qui se vautrent dans leurs privilèges, extorqués trop souvent au moyen de coups plus ou moins tordus, en tous cas sans commune mesure avec la réalité de leur situation et qui affichent un mépris invraisemblable à la face de l'ensemble de la communauté nationale qui a de plus en plus de mal à comprendre cette situation.

Bref, pour reprendre une formule qui m'est chère, nous assistons une fois de plus à la prise en otage de la nation française par l'état français. L'état, c'est ce magma informe, dont personne n'est en mesure de définir précisément le contour, le volume et que, pour faire simple, on appelle complaisamment la fonction publique (variante : le service public (on devrait plutot dire le public à son service))

Bien qu'ils s'en défendent (ça ne coute rien d'essayer), ils sont les véritables nantis de cette société qui est la notre et entendent bien le rester, quoi qu'il en coute.
Et chacun de s'organiser pour faire sa petite grève, jusque Zé y compris, parait-il, des journalistes de france television ou radio france, qui veulent défendre les régimes spéciaux des cheminots. Quel bel exemple de solidarité.

A se demander si tout ce pataquès ne sert pas à masquer la révélation des tripatouillages divers et variés qui vont bientôt éclabousser le monde syndical et politique le jour où nous aurons la révélation de l'usage des fonds secrets de certaines organisations patronales, syndicales, officines occultes qui font de la France un pays ou le viol de la loi est un sport national, pays donneur de leçons à l'humanité mais qui truande, détourne, pille, dans l'indifférence générale, chacun voyant l'autre comme un salaud mais trouve normal que lui même s'accorde un "petit arrangement".

Pendant que ces nantis affichent leur mépris, d'autres ne savent pas comment finir leur fin de mois, comment survivre avec un minimum de décence, curieusement ceux là ne savent, ne peuvent ou tout simplement ne veulent se  plaindre et exposer leur dénuement et leur détresse.

Messieurs les vampires, défendez l'indéfendable, c'est ce que vous savez faire le mieux.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents