Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau blog local ?

Oui, parce que celui-ci a pour unique objectif de permettre un échange d'idées sans aucune autre  censure que le respect d'autrui et des règles de bienséances.

J'ai mes idées, vous avez les votres, ce sont peut être les mêmes, elles sont peut être diférentes.
Mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de pouvoir les échanger ?

Alors... trempez vos plumes, même dans l'acide  !! ;-)

Recherche

31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 16:50

Il parait que la France est perturbée, que les Français sont perturbés.on dit même que le pays se déchire ! Fichtre !!!

Et pourquoi tout ce chambard?

Il serait question de déchoir de la nationalité quelques énergumènes se comportant plus comme des assassins que comme des bons Français.

Ca ne servirait à rien, dit-on ça créerait un distinguo entre certains Français et les autres, ça toucherait au droit "sacré" du sol, ce ne serait que symbolique, etc, etc, etc

Oui, il y a matière à réviser cet aspect de votre constitution. Et plus qu'il n'y parait : en effet, c'est le droit du sol qu'il faudrait commencer par réviser, car il n'y a aucune logique pour qu'un individu né sur le sol français soit automatiquement citoyen Français... sauf à vouloir compenser la baisse de la natalité.
Mais admettons. Alors, ce qu'il faudrait modifier, c'est le statut de double nationalité : si l'on peut comprendre qu'un enfant né en France d'au moins un parent Français puisse jouir de ce statut bien particulier, il faudrait qu'au moment de sa majorité il choisisse clairement le passeport qu'il souhaite conserver, ainsi les choses seraient claires.

Car, au nom de l'égalité le système actuel permet une inégalité invraisemblable, les Français de souche ont moins de droit que les bi nationaux puisque ils ne peuvent choisir leur pays en fonction de leurs besoins ou envies !

Ainsi, pour préserver ce déséquilibre, une partie de la gauche française refuse de toucher à ce statut, quitte à garder dans la communauté nationale des individus qui auraient clairement et violemment exprimé le rejet de notre pays.
Jusqu'à preuve du contraire, notre droit permet de poursuivre et punir des citoyens d'un autre pays qui auraient eu un comportement incompatible avec nos règles. Rien n'empêche alors de rejeter de notre communauté un individu entrant dans cette catégorie.

Ce qui me rassure lors de la rédaction de ce billet est qu'une écrasante majorité pense, comme je l'écris, que ces individus n'ont rien à faire ici.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents